Pas plus haute qu'un yalm, se dresse devant vous une lalafelle d'Ul'dah au teint particulièrement clair pour une native du Thanalan. Les cheveux biens arborés, le regard vif, une posture sûre d'elle, le timbre de voix à la fois vibrant et mélodieux, ce n'est pas une frêle lalafelle ! Sa tenue laisse trahir d'elle-même la bonne situation du personnage ; une grande jaque d'un blanc immaculé, soigné, impeccable. Un bas de corps se prêtant parfaitement à la chaleur que peut subsister dans ces régions arides. De lourds gants en cuir qui semblent avoir bien vécus de nombreuses fouilles dans la terre et le sable ainsi que des petites chausses noires robustes aux pieds pour arpenter sans difficultés les centaines de malms que parcourt May en Eorzéa. Se laissant souvent tenter par des bricoles et des accessoires en tout genre, il n'est pas rare de voir plusieurs bracelets, bagues et autres apparats accompagner cet ensemble de bonne facture.