Forum de la communauté RP francophone du serveur Moogle, sur FFXIV. Vise à réunir et informer les rôllistes des activités RP du serveur !
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Je suis Jun.

Aller en bas 
AuteurMessage
Jun Fa



Messages : 3
Date d'inscription : 06/11/2018

MessageSujet: Je suis Jun.   Mar 6 Nov - 13:54



Eveil et Incertitude


" Il faisait froid et mes yeux était voilé dans les ténèbres. Je ne suis pas en mesure de dire si il s'agissait d'un rêve, ou d'une réalité.Mais j'avais froid, très froid. J'essayais de prendre quelconque repaire dans cette nuit glaçante mais je ne percevait rien. Il y avais juste une immense sensation de vide en moi. Quand soudain, je perçois une légère lumière au loin qui grandit peu a peu accompagner d'une chaleur réconfortante. Cette sensation d'étreinte familière qui m'envahit peu a peu accompagné d'un doux murmure.

" Je suis là, je serais toujours là...écoute moi, écoute ma voix, tout ira bien. Tes jours vont devenir sombre, mais je suis là. Jamais je ne te laisserai, je te le promet.
Jun, Jun, écoute moi. Cache toi, ne te trahis jamais. Cache toi Jun. Cache toi..."


Peu a peu cette lumière disparait avec cette voix indescriptible qui semblait parler a mon âme elle même. Les ténèbres me perce alors de part en part coupant ma respiration et plongeant leurs lame glacé dans tout mon être. Je ne parvenais plus a respirer. Je me noyais littéralement a l’intérieur.

C'est comme ça que mes yeux s'ouvre pour la première fois sur le ciel de notre monde. La lumière m'aveugle, et mes poumons me font souffrir et je n'entend qu'un sifflement assourdissant autour de moi accompagné de bourdonnement inaudible. Mon regard bascule autour de moi. Beaucoup de visage flou au dessus de moi l'air inquiet. Il me parle mais je n'arrive pas a comprendre. Je ne reconnais aucun de ses visage. J'ai mal partout et ma vision se trouble encore. Je perd connaissance.

Ce sont les souvenir les plus vieux que je possède, et d'après mon véritable réveil, ils datent de quatre mois seulement. Je me suis réveillée dans un dispensaire dans la Noscea. D'après le médecin, on m'a retrouvé dans un sale état sur un site de crash dans les décombres d'un Aeronef. Le plus étrange d'après lui, c'est que j'étais seule. Aucune trace d'autre corps humain et j'ai eu énormément de chance d'après lui. Il m'a posé beaucoup de question. D’où je suis partie, combien de personne il y avait a l’intérieur, Ou est-ce que nous allions... Mais je n'arrivais pas a répondre. La seule réponse que j'avais c'était mon prénom. Je m'appelle Jun. Mon âge, mes origines, mon passé, je suis incapable de m'en souvenir.

On m'a restituer un sac qui semblait m'appartenir. A l’intérieur, il n'y avait rien pour m'aiguiller d’avantage. Tout ce qu'il y a avait, c'était cette peluche incrusté d'un rubis sur le front.



J'ai beau ne plus avoir de souvenir, cet objet me semble familier. Je décide alors de le garder avant de quitter les lieu.

" Ou est-ce que tu va aller maintenant ?" M'avait demander le docteur.

Je n'en avait aucune idée, mais je ne voulais pas rester ici. Mon coeur est toujours en proie a un gouffre sans fond. Je me sens vide avec le sentiments d'avoir quelque chose d'important a faire sans que je ne m'en souvienne. Cette sensation me dévore entière mais je vais devoir apprendre a vivre avec. Tout ce que j'observe autour de moi me semble nouveau, et la curiosité m'habite a nouveau peu a peu. Une certaine soif de connaissance qui "reviens". Je trouve tout cela pourtant futile et une vaste perte de temps...je dois trouver qui je suis tout en me cachant...pourquoi ? J'aurais un jour la réponse."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Fa



Messages : 3
Date d'inscription : 06/11/2018

MessageSujet: Re: Je suis Jun.   Mer 7 Nov - 20:58



Le docteur et l'amnesique


" Ce soir là, j'étais partie voir le prix d'une location d'un appartement dans le secteur de la coupe. Pourquoi la coupe ? Tout simplement parce que mes pas m'ont conduit a Uld'ah. Par curiosité et aussi parce que j'avais entendu parlé d'une guilde de Mage et d'Alchimiste. Deux terme qui me parlais particulièrement. Mais la déception était là une fois que j'avais franchit le quais de débarquement. Aucune sensation retrouvé, rien ne m'étais familier. Je visitais pour moi cette ville pour la première fois.

Après cette déception, je me suis diriger a la coupe pour les raison cité plus haut.  Malheureusement, je ne pouvais pas me permettre le luxe d'une quelconque location actuellement. il allait falloir vivre encore de façon marginale, mais peu importe, je m'en suis bien contenter jusque là, j'allais bien pouvoir continuer encore un peu. C'est ainsi que je suis passer devant " Le Havre Blanc" L'ont m'avais dis qu'il s'agissait d'un hôpital. C'est comme ça que j'ai rencontrer le Docteur Arthur.

Il me semble être un homme bien. peut-être un peu trop bien a mon gout. Quoi qu'il en soit, nous avons discuter quelques temps autour d'une tasse de thé. Surtout de mon amnésie et du vortex en moi qui absorbe toute les émotion qui peuvent tenter de m'effleurer un instant. Il avait du mal a percevoir comme quelqu'un pouvais oublier jusqu’à des sensation primitif, et je lui est imager a l'aide d'une brindille et du brasier le phénomène qui se produisait en moi. Toute sensation se consume chez moi, c'est étrange, mais c'est ainsi que vont les chose. peut-être que ce n'est pas lié a mon amnésie en revanche et que j'ai toujours été ainsi, mais pour le moment je n'ai encore pas la réponse a cette question.

Il m'a bien évidement de proposer de rester au Havre Blanc, chose que j'ai refusé. Je ne tiens pas a m'attacher a une dette ou quelconque endroit aussi charitable soit-il. Je préfère le calme de ma solitude pour essayer de me découvrir qu'au monde pour le moment. Il m'a aussi proposer de sonder ma mémoire, peut-être que ça allait pouvoir aider, mais j'ai bien évidement refuser. Je lui est dis que j'y réfléchirai, mais c'est un autre mensonge de ma part. Peut-être est-ce des mot de mon imaginaire, mais je suis sensé me cacher. Je ne sais de quoi, mais mes découverte, qu'importe ce qu'elle sont, ne resterons que dans mon esprit.

J'ai malgré tout passer un moment calme et plutôt agréable. Il m'a laisser son adresse et une perle pour garder contacte...a voir ce qu'il va en faire. Pour l'heure, je dois reprendre mon chemin seul."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Fa



Messages : 3
Date d'inscription : 06/11/2018

MessageSujet: Re: Je suis Jun.   Dim 11 Nov - 0:36



Entre rêve et réalité


"Ce soir là, j'étais partie vers un manoir qui, on m'avais dis, louait des chambre a prix raisonable. Mes finaces commence a partir en fumé et si je ne trouve pas de quoi faire rentrer un peu d'argent vite, je vais rencontrer d'autre difficulter lié au manque de revenue. Quoi qu'il en était, au prix d'une nuit ailleurs, j'en ai deux ici avec le petit déjeuné compris. Je n'ai pas hésiter bien longtemps. La soiré a été plutpot calme, personne ne se détachait plus du lot qu'un autre mais j'ai pu paisiblement âsser une soirée abrité et paisible. Il n'y a que quelque chose d'étrange qui m'est arrivé lorsque la tenancière Jipupu m'a offert un chocolat chaud. A cette première gorgée, j'ai sentit une sensation ui n m'était pas étrangère. Le thé d'Orient offert par le docteur Arthur n'avais pas porté ses fruit, mais cette boisson, si. J'en avais déjà bu autrefois...mais jamais seule. Il m'évoquais un curieux sentiment entre convivalité, réconfort et surtout...familial ? Est-ce que je buvais cette boisson régulièrement avec un membre de ma famille ? Peut-être...Après avoir été passer une partie de la nuit dans leurs bibliothéque a continuer de lire des information sur le monde étranger qui m'entour, j'ai finalement décidé de me coucher et pour la première fois de toute première, j'ai fait un rêve qui me semblait très proche du réel. Comme si ce rêve me parlait...je m'en souviens très bien.

Il faisait gris et très frais. J'étais au bord d'une plage de galet, assise. Mes yeux me brulais. J'avais pleurer, beaucoup pleurer. Je ressentais cette douleur poignante dans mon coeur. Un déchirement. Ds poignard de glace plonger dans mon être m'arrachant une partie de moi. C'est alors qu'une voix que je connais m'aborde.

- Jun-jun...je t'es cherché partout...

Je me blottit d'avantage dans ma position. Je sens les larmes me monter aux yeux encore rien qu'a entendre le son de sa voix.Il viens s’asseoir a côté de moi, mais je tourne la tête a l'opposé en signe de dénit. Un long silence pesant plane sur cette plage. Puis il le brise.

- Tu sais qu'elle jour on est ?

- Je jour ou tu va m'abandonner !

Il marqua une courte pose, avant de répondre.

- Ne dis pas de bêtise...c'est ton anniversaire.Je t'es acheté quelque chose de special...

Je tourne la tête alors vers lui, mais je ne vois pas son visage...je ne vois qu'une ombre, une toile blanche autour de ce décors de peinture mélancolique. Il me tend alors une boite enroulé dans un papier cadeau rose avec un jolie ruban blanc. Alors que je l'ouvre, je découvre une peluche. Oui, cette peluche.

- Je te l'ai enchanté...tu pourra jouer avec elle ne craindra rien du tout...

J'observait longuemnt son cadeau. Je l'adorais déjà, mais je ne voulais pas lui montrer. J'avais mal.

- C'est avec toi que je veux jouer et rester...

- Jun-jun...pourquoi est-ce que tu t'obstine...c'est tout aussi dur pour moi que ca ne l'est pour toi...je serais toujours là pour toi, et bientôt, tu me rejoindra.

Puis tout mon corps s'est mis a trembler, l'orage se met a tonner, les image fonde sous mes yeux. Une voix, une voix gronde, elle parle...

J'ouvre alors mes yeux dans la chambre commune que j'avais loué. Je sentais mon corps paralyser, engourdit de partout. Mais une ombre veillait au dessus de moi. Un diable a corne imposant et menacant. Ma respiration se coupe. J'étouffe. Je ne parviens plus a respirer. Mon corps bat a toute vitesse dans ma poitrine. La peur me tiraille le ventre. A travers cette ombre je voix des yeux jaune perçant et luisant dans la nuit. Je vais mourir. Je le sais.

Le voile finit par se lever, mon regard deviens lucide. Les cornes deviennent des oreilles velu, et l'ombre démoniaque n'est autre que mon voisin de chambre. Il m'a reveillé, tiré de mon sommeil qui était très agité...je ne sais quoi penser de ce qu'il s'est passé, ni de ce rêve dont j'ai été coupé...

Un souvenir ? Peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je suis Jun.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis Jun.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Draft M11: Je suis mauvais mais j'me soigne...
» Je suis nouveau ou non, que dois-je faire pour mes droits?
» Protestation car je suis bète et je comprend rien
» J'suis un noob [Accepté]
» Je suis un plot... Je suis Luffy-Losophe

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy XIV - Moogle Rôleplay FR :: RP :: Communauté :: Présentations joueurs-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: