Forum de la communauté RP francophone du serveur Moogle, sur FFXIV. Vise à réunir et informer les rôllistes des activités RP du serveur !
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les Miqo'tes

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Zu

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 07/12/2017
Age : 24

MessageSujet: Les Miqo'tes   Sam 9 Déc - 17:52

Les Miqo'tes



Une race distingable par ses grandes oreilles félines et leur queue souple. Pour des raisons qui ne sont pas tout à fait claires, les femelles sont beaucoup plus nombreuses que les males, un phénomène unique au sein des races éorzéennes.


Histoire :

Les miqo'tes sont les descendants d'un peuple de chasseur qui a traversé les mers gelées en quête de proie durant l'Age du Gel Eternel, lorsque la famine touchait leur terre. Se séparant de leur ancienne façon de vivre, ils ont largement accepté leur statut au sein des races les moins nombreuses d'Eorzea. Fiers de ces traditions et sauvagement territoriaux, on dit qu'ils sont impropres à l'installation dans les cité états. Cependant, en chasseurs naturels, beaucoup de Miqo'te ont accompli de nombreuses prouesses en tant qu'aventuriers.

Ethnies :

Les miqo'tes sont en gros divisés en deux ethnies. Les Tribus du Soleil diurnes et les Tribus de la Lune nocturnes. Si les premiers chassent sous la lumière du jour, les seconds traquent leurs proies la nuit, et on pense que l'origine de leurs différences profondes de comportement est dûe des caractéristiques physiologiques. De plus, au sein de chacune des ethnies il existe de nombreuses tribus, chacune avec sa propre culture, ses coutumes et méthodes de chasse… Il serait faux de dire que tous les miqo'tes d'une même ethnie partagent des croyances communes.

Identité :

Un point commun à tous les miqo'tes est leur fierté extrême de leur héritage de chasseurs. Se voyant comme des constituants de la nature elle-même, ils valuent plus que tout leur liberté, mais ne cherchent pas pour autant à éviter la mort en vieillissant, lorsque l'infirmité les prive de leurs talents naturels et de la capacité d'accomplir leur rôle autant qu'ils le voudraient. Pour les miqo'te libres d'esprit, la façon de vivre des autres races, cette volonté de s'attrouper avec sa propre espèce dans des villes qui n'ont rien de naturel et de chercher la sécurité et la stabilité au travers de lois et d'alliances, semble très étrange …

Langue :

Malgré leur nature profondément solitaire, les Miqo'te ont adopté la langue commune très tôt, à partir d'un besoin d'échange avec les autres races pour se procurer des matériaux avec lesquels fabriquer leurs armes et outils. Des restes de la langue miqo'te sont cependant observables dans la « langue de chasse » des miqo'te, un système linguistique particulier reposant sur des claquements de langue et des sifflements pour communiquer tout en restant en traque.

Vêtements :

Les agiles miqo'tes préfèrent la liberté de mouvement à tout le reste, rejetant les armures qu'ils jugent non pratique car restreignant leur capacité de mouvement. Leurs pantalons, jupes, robes et sous vêtements sont toujours pourvus d'un trou à travers lequel leur queue peut se déplacer librement, leur permettant de maintenir leur sens de l'équilibre infaillible.

Les Tribus du Soleil :

Sans surprise, au vu du nom d'ethnie qu'ils se sont choisis, les Tribus du soleil comptent de nombreux croyants en Azeyma la Gardienne. Quand bien même leur nombre soit faible, leurs vingt six tribus sont dispatchées sur tout Eorzea, de petits camps au milieu du désert de Sagolii aux pics acérés de Gyr Abania… D'autres membre des Tribus du soleil, et plus particulièrement les plus jeunes, ont cependant décidé de quitter cette vie pour devenir aventuriers, répondant peut être au même appel de la nature que celui auxquels leurs ancêtres ont répondu il y a si longtemps.

Localisation :

La Noscea (Limsa Lominsa), Desert de Sagolii, Gyr Abania, d'autres endroits

Caractéristiques Physiques :

Plus petits d'environ une tête et moins massifs que les hyurs, les solaires sont cependant pourvus d'une force nerveuse, d'une agilité supérieure, et d'une endurance leur permettant de courir des heures sous un soleil assommant, une combinaison d'avantages qui les rend incroyablement adaptés à la chasse en terre aride. Comme beaucoup d'entre eux excellent aussi pour l'escalade et la plongée, ils sont aussi d'excellents marins. Une de leurs caractéristiques les plus frappantes avec leur pupille en forme de fente, et leurs iris seulement faiblement colorés.

Nomenclature :

Chacune des vingt six tribus de solaire a adopté un nom tribal à partir d'une des lettres de l'alphabet eorzeen, qui, que ce soit le hasard ou le destin, comme les solaires le croient, qui en ait décidé, contient vingt six lettres. Dans le nom de femelle R'ashaht Rhiki, le R représente la tribu, alors qu'Ashasht est le prénom et Rhiki le patronyme hérité du père biologique. Les noms des males ne contiennent pas de patronymes, mais un suffixe désignant leur place dans la tribu : Nunh pour les reproducteurs, Tia pour les autres.

Culture :

Les solaires sont organisés dans une société très patriarchale, chaque tribu étant centrée sur un male reproducteur (le Nuhn) dont le devoir est de former un harem et de guider son peuple à la gloire et la prospérité. (ndt : A nuancer, le forum officiel, et la page de lore écrite par l'équipe du lore précise bien que les Nuhn sont rarement les chefs de la tribu. Guider à la gloire, c'est vraisemblablement « donner une descendance a même d'amener la gloire »…) Les jeunes males sont nés et élevés comme des Tia, et doivent soit saisir le titre de Nunh en affrontant et vainquant le Nuhn en place en duel, ou quitter la tribu pour fonder leur propre harem. Dans les grandes tribus, plusieurs Nuhn cohabitent parfois, mais ces cas là sont rares.

Les Tribus de la Lune

Comme on pourrait le penser au vu de leur nom d'ethnie, la magorité des Gardiens sont des fidèles de Menphina. Ils vivent et chassent librement dans la Sylve, où ils ont longtemps été en conflit avec les Gridaniens, qui voyaient les lunaires comme des contrebandiers. Récemment, cependant, les deux cotés ont reconsidéré leur position et leurs différences, et aujourd'hui, beaucoup de chasseurs se plient aux règles établies par la Ligue des Chasseurs, troquant la fourrure et la viande qu'ils obtiennent avec des biens issu de l’agriculture ou des outils de première nécessité. Certains, cependant, refusent de se plier à ces règles, chassent dans les bois et détruisant la Sylve comme bon leur semble.

Localisation :

Le Sombrelinceul

Caractéristiques Physiques :

En dehors de leur queue plus longue, les lunaires ressemblent beaucoup aux solaires au niveau physique, mais se distinguent aussi par leur fourrure, aussi sombre que le voile de la nuit, et les pupilles plus larges de leurs yeux. Bien qu'ils manquent d'endurance, comparé à leurs cousins, ils compensent cela avec une force de volonté immense et des instincts infaillibles. Leur sens acérés leur permettent de se glisser facilement dans le dos de cibles dissimulées dans la nuit.

Nomenclature :

Les lunaires sont une société très matriarchale. Cela se voit dans leurs noms, chacun commencant par un matronyme. Dans le nom de femelle Okhi Nbolo, Okhi est le nom de la mère, auquel est lié le prénom Nbolo. Les noms de males et de femelles sont assez peu différenciés, tous deux sont composés de syllabes courtes et puissantes. Les traditions matriarcales s'y voient cependant aussi, les prénoms males étant composé du matronyme suivi d'un suffixe indiquant la place dans la fratrie ('a pour leur premier fils, 'to pour le second, 'li, 'sae, 'ra, 'ir, 'wo, 'ya, 'zi, et 'tan pour le dixième). Même si ces suffixes vont jusqu'à dix fils, il est rare que plus de deux ou trois garçons naissent d'une même mère, même dans une grande famille de lunaire, .

Culture :

Contrastant avec les solaires et leur société patriarchale, l'unité fondamentale de la société lunaire est la famille, centrée autour d'une mère et de ses enfants. Les lunaires sont connus pour former de petites communautés composées de deux ou trois familles qui chassent ensemble. Ils sont aussi connus pour les peintures de guerre qu'ils se font avant de partir chasser, une tradition symbolisant leur résolution à tremper les mains dans le sang, mais aussi à montrer à leurs dieux qu'ils sont prêts à leur servir de guerrier dans l'autre monde s'ils devaient mourir au cours de la chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://mmarchet.wixsite.com/ffxiv-lore
 
Les Miqo'tes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy XIV - Moogle Rôleplay FR :: Sur le RP :: Sur l'univers...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: