Forum de la communauté RP francophone du serveur Moogle, sur FFXIV. Vise à réunir et informer les rôllistes des activités RP du serveur !
 

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Bien vivre en communauté

Aller en bas 
AuteurMessage
Olorion Fatieslin
Admin
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 22/11/2017

MessageSujet: Bien vivre en communauté   Jeu 7 Déc - 15:47

Bien vivre en communauté :


Il est évident que sur ce sujet, il n’y a pas d’ordres à donner, ou presque. Les seules consignes que nous nous permettrons de donner sont celles que vous pouvez trouver sur le sujet juste au-dessus, concernant les règles de ce forum. Maintenant, il apparaît que ceux qui ont pensé ce nouveau forum sont tombés d’accord sur un certains nombres de choses visant à éviter que les rôllistes de Moogle soient explosés en groupes qui se détestent, et nous pensons judicieux de vous offrir ces méditations, dès fois que cela puisse inspirer des conduites louables, permettant ainsi à chacun et surtout à tous de prospérer sur FF14dans un amusement constant.


I Errare humanum est, sed perseverae diabolicus est

UN TITRE EN LATIN ÇA CLAQUE ! Pour ceux qui ne comprennent pas : « L’erreur est humaine, mais persévérer est diabolique ». Cet adage prend un sens beaucoup plus critique lorsqu’on l’associe à un MMO, on finira là-dessus.
Primo, cela implique bien sur d’être tolérant et de savoir pardonner. Nous sommes nombreux, nous sommes différends, certaines erreurs peuvent être faites en toute bonne foi. Dès lors, la critique devrait être constructive, posée, et menée de manière à faire progresser vers des changements positifs, et non pas à casser les genoux d’un rôlliste ou d’un meujeuh. Bref, considérez que les gens ne sont pas malfaisants, cons ou obtus lorsqu’ils se trompent, et ne ruez pas dans les brancards dans une conduite parfaitement destructrice, s’il vous plait. Avouons cette chose simple : faire que quelqu’un arrête le RP, qu’une guilde s’isole, ou qu’un MJ ne veuille plus proposer d’event, ça n’est JAMAIS une réussite.
Deuxio, cela implique, lorsqu’on est en tort, d’être capable de se remettre en question et de ne passe braquer. Personne n’est parfait, vous pouvez vous tromper, et les joueurs qui viendront vous le faire remarquer ne seront pas là juste pour vous coller des coups de baramine verbale sur le dos. Défendez votre point de vue, et c’est normal, admettez que parfois, certaines visions du RP diffèrent, et il en résulte des divergences d’opinion qui ne sont pas conciliables... Tant pis ! On ne peut pas plaire à tout le monde, et si vraiment vous pensez ne pas devoir changer, servez-vous de cette expérience pour prévenir, la prochaine fois, que certaines choses dans votre manière de concevoir le RP vous sont propres : qu’importe, vous trouverez toujours des gens qui ont ça en commun, ou qui s’en fichent et accepteront quand même de participer à votre personnage ou vos event !


NB : des rapports humains à distance : ça c’est TRES important.

Nous allons tous discuter par PC interposés, en grande majorité, que ce soit sur des chats, ou sur un forum, voir, hélas, par gens interposés en mode téléphone arabe. C’est très simple, dans ces cas-là, de ne pas réussir à transmettre les intentions qui allaient avec un message, de ne pas avoir les bons mots, etc… En gros, c’est extrêmement simple de créer des tensions. Pire encore, ça n’est pas comme avec votre petite sœur, ou votre petit ami, avec lesquels vous vivez h24, et avez qui vous finissez par crever les abcès. Sur un jeu, c’est très facile de ne plus se voir, et de laisser pourrir des petites tensions qui deviennent alors des grosses rancunes, puis ensuite, des haines. Ajoutons que si vous racontez ça à un ami qui ne va pas voir les concernés pour comprendre, on peut très vite en arriver à deux camps qui s’affrontent pour presque rien.
Lorsque certains chefs de guilde et moi-même avons discutés, en vocal, nous nous sommes simplement rendus compte que beaucoup de dissensions étaient étouffées par le simple fait d’une discussion en direct : nous sommes des gens civilisés, on se met pas à brailler comme des glands en agitant les bras frénétiquement devant nos PC sans raisons. Partant de là, on a pu discuter sans mécompréhension, car on ne s’énerve que lorsqu’il y a de vrais raisons, et basiquement, on était plus ou moins d’accord sur le pitch de base qui dit que sur un jeu, y’a pas forcément de vrais raisons de s’engueuler.
Alors non, le but n’est pas de dire « allez tous en vocal dès que y’a un soucis », mais plutôt « N’oubliez pas que la communication par écris comporte des désavantages, comme celui de ne pas toujours traduire correctement ce que les gens voudraient dire, et permet de facilement laisser pourrir les petites disputes en grosses emmerdes ». Prenant cela en compte, nous espérons pouvoir permettre le désamorçage de pleins de petits litiges avant qu’ils ne se transforment en gros problèmes pour des raisons qui sont bien trop souvent, sans réelles importances.


II De ce qu’il faut penser des rumeurs.

Puisqu’on parlait des choses qui pouvait séparer les gens et faire pourrir de petites rancunes, les rumeurs, c’est le tip top de ce qui démolit les rapports entre joueurs ! Si d’aventure on vous rapporte une rumeur, ou qu’on commence une phrase par « C’est l’ami d’un ami du cousin de ma sœur, tu sais, celui qui met des hamsters dans des roues carrées » partez du principe que c’est à prendre avec BEAUCOUP de recul. Une rumeur, ça se VERIFIE, on vous cite un nom ? Allez demander. Ou vous cite un fait ou un dialogue ? Demandez un screen un des témoins. Pour avoir eu une longue discussion entre chef de guilde, on vous assure que les trois quarts des choses qu’on nous rapportait des bruits de couloirs étaient au moins à moitié fausses. Un mot change, un nom bouge, et une réflexion anodine devient un casus belli.
Y’a rien de plus simple que de lancer une rumeur, et bien souvent, ça n’est même pas volontaire, aussi, ne donnez pas, on vous en prie, trop d’importance à des allégations que vous n’avez pas vérifié au préalable. Et on vous assure qu’en vérifiant lesdites allégations, vous trouverez une réalité souvent bien différente de ce que la rumeur disait.


III S’entendre ou s’ignorer

Comme dis, notre groupe est composé de plein de gens et de plein de façon de jouer. Pour beaucoup, nos petites différences n’empêchent absolument pas le RP commun. Lorsqu’on va chez untel, on rand selon son système, lorsqu’on croise une guilde un peu plus pulp, on se lâche un peu plus, lorsque c’est une guilde plus rigoriste, on fait gaffe à pas trop en faire : ce sont des petits arrangements ponctuels qui vous permettent de jouer avec plein de monde sans modifier radicalement ou sur le long termes vos propres principes de jeu RP.
Maintenant, le groupe de rôlliste FR sur Moggle n’est pas si grand que ça, c’est-à-dire qu’on va tôt ou tard se croiser, lors d’event commun, voir, communautaires. Vous avez le droit de ne pas être d’accord avec la façon de faire de certains. Maintenant, demandez-vous si c’est pertinent dans cette situation (Par exemple, pour l’event de Selene Bathory sur la fête des moissons, qu’est-ce qu’on en avait à faire de savoir comment votre personnage pouvait combattre ?), demandez-vous s’il est nécessaire de réagir.. Et dans le pire des cas, dites-vous que vous pourrez toujours assurer le service minimum qui consiste à dire « Bonjour, ça va ?, bien et toi ?, aurevoir. », répondre courtoisement, et tâcher d’eviter des personnages en RP, ou d’avoir le moins de contact possible avec eux dès lors que vous êtes forcés d’être dans la même pièce.

Au final, tout sera toujours mieux que l’activité qui consiste à se regrouper entre « puristes » d’une même idée pour aller cracher sur les autres, et créer des clivages indétricotables et surtout, absolument pas pertinents dans un endroit ou l’on est censé s’amuser. Prenez le meilleur de chaque chose (ce qui implique de se rendre capable de chercher ce meilleur en chaque chose) et laissez de coté le pire sans spécialement chercher à sauter à pieds joints dessus pour lui faire du mal. Enfin, si vous acceptez d’éviter où de donner le minimum aux joueurs avec qui vous ne pouvez pas RP, vous éviterez au passage d’embarquer vos amis dans les chroniques de votre ressentiment.




On va pas déblatérer plus avant sur la question, le pitch c’est de faire en sorte de toujours pouvoir s’amuser avec tout le monde, de ne pas fermer de portes et de ne pas commencer à gangrener notre terrain de jeu avec des haines qui n’ont rien à y faire.
D’aucuns diront « C’est du BA-ba que vous rabâchez ». On est d’accord pour dire que c’est la base, qu’on devrait tous vouloir ce consensus minimal qui nous évite de nous prendre la tête sans nous contraindre à quoique ce soit. Mais l’expérience a prouvé qu’on a tous été capable de l’oublier à un moment donné, et que les problèmes, il a fallu les régler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ffxiv-mooglerp.forumactif.com
 
Bien vivre en communauté
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les BD qu'elles sont bien
» Les livres qu'ils sont bien
» Elsass-Hattrick.com : Le forum de la communauté alsacienne
» Les films qu'ils sont bien
» La communauté

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy XIV - Moogle Rôleplay FR :: Gestion & Nouveautés :: Règlements & Staff :: Règlements-
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: