Forum de la communauté RP francophone du serveur Moogle, sur FFXIV. Vise à réunir et informer les rôllistes des activités RP du serveur !
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les Astromanciens

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Zu

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 07/12/2017
Age : 24

MessageSujet: Les Astromanciens   Sam 9 Déc - 17:32

Les Astromanciens


Dans sa quête pour maîtriser l’art de la divination, l’homme se tourna vers les vérités inscrites dans la voute céleste. Cependant, ce fut les Sharlayannais qui non seulement virent mais parvinrent aussi à comprendre les signes dans les étoiles, ainsi qu’à comprendre le mouvement des astres. En adaptant leur énergie éthérée à ces constellations, ils apprirent à utiliser une forme de magie avec des propriétés jamais vu jusque là. C’est ainsi que naquit l’astromancie, une nouvelle forme de magie conférant à son utilisateur une influence sur le destin. Avec un globe céleste et un jeu de carte de divination comme outils pour réaliser leurs actions miraculeuses, la chance sourit toujours à ces maîtres mages.

Histoire

Le célèbre auteur du livre « Les cinq Ages », le sage sharlayannais Lewphon dévoua vingt ans de sa vie, de l’an 210 à 230 de la Sixième ère Astrale, à écrire une étude compréhensible sur l’intérêt de contempler les étoiles. En analysant les informations historiques à sa disposition sur les tentatives de l’homme de prédire son destin, Lewphon espérait séparait les fables et la superstition de ce qui était réel, et permettait de tisser un savoir à partir de ce que l’astrologie avait mis en évidence. Au final, ce qu’il découvrit à force de recherches méthodiques, c’est qu’une grande partie de la sagesse des anciens se trouvaient être prouvée par des théorie magiques. Cette découverte orienta la cible de ses recherches, et ses efforts suivant pour reconstruire et adapter ces principes afin de créer l’astromancie, un art qui adapte l’éther de son utilisateur aux mouvements des corps célestes.
Après les découvertes de Lewphon, les cartes des cartomanciens, jusque là considérés comme un jeu pour les enfants, furent étudiés d’un point de vue académique. Le jeu des arcanes, avec ses cartes représentant des constellations fut intégré avec le globe céleste pour former l’équipement de cette nouvelle discipline magique Sharlayannaise.

Equipement

La tenue des cieux

Ces robes ont longtemps été l’uniforme standard des astomanciens du Collège de Sharlayan. Taillées pour correspondre aux tenues traditionnelles des mages, l’ajout d’un croissant de lune sur le chapeau et d’un soleil à la taille permettait aux astromanciens d’être plus facilement reconnus.

Atlas

Ce globe céleste fuit construit au quinzième siècle de la Sixième ère Astrale, une recréation basée sur les schémas de Lewphon, le père de l’astromancie sharlayannaise. Avec ses pièces imbriquées représentant moult phénomènes astrologiques, cet instrument magique est considéré comme une relique hors de prix, en tant qu’oeuvre d’art.

Tenkan Chishi

Commandé par la maison des splendeurs de Rowena, le Tenkan Chishi est l’oeuvre d’un artisan domine qui a aidé à la reconstruction du Glas des Revenants. Bien que la base du design de ce globe soit éorzéen, les finitions et la décoration est clairement inspirée des canons de l’extrême orient. De la laque a été appliquée sur les parties métalliques, puis cuite à haute température pour lui donner un éclat unique. Même parmi des instruments similaires la rotation de ses sphères est considérée comme une des plus douce et précise, prouvant les compétences extraordinaires de son créateur.

Le planisphère de la Conquérante(?)

L’astromancien Lewphon offrit ce globe au Saint Siège dans un ensemble d’efforts pour amener l’astromancie sharlayannaise dans la nation ishgardaise. Sous les instructions de Lewphon, les artisans ishgardais qui réalisèrent cet instruments eurent beaucoup de mal à ajouter une décoration rappelant la foi orthodoxe, dans une tentative peu subtile de plaire au clergé conservateur alors en place. Malgré la qualité impressionnante de cet objet, on ne le regarda que rapidement, et il fut entreposé avec le reste des cadeaux de Lewphon dans le coin d’une pièce où il prit la poussière.

Quelques sorts :

Stase Astrale(?) [LB3]

En projetant la porte du septième paradis, le plus haut des domaines célestes, l’astromancien influe sur le cours de la bataille avec une bénédiction céleste. Cette technique aurait le pouvoir de changer le destin d’une personne et de lui assurer la victoire.

Bienfaisance

L’astromancien infuse des énergies curatives en adaptant son éther à celui des corps célestes bénéfiques. Allant de paire avec une affinité avec les corps maléfique pour créer des effets magiques destructeurs, cette adaptation éthérée représente un des principe fondamental de l’astromancie.

Gravité

Cette magie manipule la force de gravité grâce à la puissance des étoiles. Les créatures dans l’aire d’effet sont écrasées par la pression, avec le plus de puissance au centre de la zone.

Opposition Céleste

Considérée comme étant l’essence pure de l’astromancie, cette technique lie l’éther de l’astromancien au plus confortable des paradis. Le simple fait de tirer sur les cordes célestes qui façonnent le destin permet d’apporter la bonne fortune à ses alliés et de maudire les adversaires.

Leveva Byrde

Race (ethnie) : Hyur (Hyuroise)
Genre : femelle âge : 16
Titre : Leveva liseuse des cieux(?)
Les deux parents de Leveva moururent lorsqu’elle était jeune, sa mère à sa naissance et son père quelques années plus tard. Ce qui conduit la jeune orpheline a être élevée par son grand-père : Mace, un professeur d’astromancie plutôt connu, et son influence se fait sentir dans la façon dont Leveva se comporte et parle : de façon décidée et mature. Cependant, sous cette allure mature, Leveva brûle d’une ambition féroce, celle de prendre le relais de son père décédé, et de répandre l’astromancie dans le monde. Ainsi, lorsqu’elle apprit que Ishgard désirait accueillir un ambassadeur de l’astromancie, elle fit immédiatement ses valises pour Eorzéa. Mais malgré sa décision rapide, elle n’ignorait pas que cela risquait de lui attirer les foudres du Forum, qui ne souhaitait pas voir la magie sharlayannaise se répandre en Eorzéa.

Jannequinard De Durenedaire

Race (ethnie) : Elezen (Sylvestre)
Genre : mâle  âge : 32
Titre : Jannequinard le Vainqueur(?)
Le seul promoteur de l’astromancie à Ishgard, Jannequinard commença a étudié cet art quand il passa plusieurs lune dans un campement Sharlayannais de l’arrière-pays dravanien, pendant ses études. Cependant à peine avait-il compris la base de cet art que les Sharlayannais se retirèrent d’Eorzéa par crainte de l’empire Allagois. Jannequinard se retrouva alors sans professeur ni salle de classe, et n’eut d’autres choix que de rentrer à Ishgard. Une fois de retour, sa déception et son mécontentement poussa la Maison Durendaire à lui garder un poste au Collège d’Astrologie. Concentrés sur l’étoile du Dragon et  à prédire les mouvements de la Horde, ses collègues n’avaient que peu de temps pour s’intéresser à l’art complexe de l’astromancie, et les efforts de Jannequinard pour promouvoir cette discipline ne lui apportèrent que des moqueries, et aucun disciple ou compagnon.

Arcanes

Les cartes divinatoires des astromanciens sont connues sous le nom d’ « arcane ». Chaque arcane majeur est représentée par une illustration d’un des six paradis élémentaire, qui représente le lien symbolique entre le mage et la constellation d’où il tire son pouvoir.
Feu : 2ème paradis - la balance : La balance représente le paradis du feu, un royaume béni par Nald’thal, mais aussi sous la surveillance d’Azeyma, la Gardienne.

Eau : 5ème paradis - l’aiguière : La rumeur veut qu’à travers le 5ème paradis coule une grande rivière portant l’eau provenant du corps de Thaliak. Dans cette eau on trouve le savoir de toute la création, ce qui a été et ce qui sera, ainsi que l’éther de Nymeia : la source de toutes les magies et là où toutes les magies retournent.

Vent : 4ème paradis - la flèche : Le 4ème paradis, ou paradis du vent, fut créé au sommet d’une montagne confortable par Oschon, le vagabond, dont les pas ont été guidé par Llymlaen.

Glace : 6ème paradis - l’épieu : L’épieu est la porte du 6ème paradis où réside la Conquérante dans un palais de glace, qu’elle a taillé elle même avec sa lance dans les rayons de la Lune récupérés par Menphina.

Foudre : 3ème paradis - la tour : Dans le 3ème paradis s’élève une tour de fer faites de rouages et de ressorts construite par Byregot. Elle subit l’assaut constant de la foudre de Rhalgr qui alimente l’ensemble de l’horlogerie.

Terre : 1er paradis - le tronc : Cette constellation est supposée être la porte vers le 1er paradis, ce qui contient l’arbre monde. Planté par Nophica et élevé par Althyk, l’arbre monde est la source de toute vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://mmarchet.wixsite.com/ffxiv-lore
 
Les Astromanciens
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy XIV - Moogle Rôleplay FR :: Sur le RP :: Sur l'univers...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: